"Canonical lance la nouvelle initiative #InternetDesJouets avec des partenaires"

Photo: Ron du Group Hybrid monte un canon laser qu'ils ont conçu au dessus d'un Sphero Ollie comme un premier prototype pour l'Internet des jouets.

Canonical prend son innovation sur l'Internet des Objets (IdO) en tournée depuis quelques jours; apportant une foule de nouveaux développements sur le marché européen afin de montrer les opportunités commerciales émergentes entourant l'IdO et la robotique.

Au Roscon à Hambourg (3 au 4 octobre 2015) et à l'IoT World Europe à Berlin (5 au 7 octobre 2015), Canonical fera la démonstration des la dernière nouveautés en robotique et technologie drone, montrant la puissance des applications sur les appareils intelligents et lancera une nouvelle marque d'initiative d' "Internet des jouets" pour les «makers» et l'industrie des jouets.

ROScon, Hambourg, 3 au 4 octobre

À la ROScon de cette année, qui s'est tenu du 3 au 4 Octobre à Hambourg, Canonical a démontré comment des applications puissantes peuvent être intégrés à la robotique. Le stand de Canonical (n ° 13) a été l'hôte d'une série de manifestations de l'IdO, montrant comment la robotique et les industries de « choses » ont gagné du terrain au cours des douze derniers mois.

L'une des démos clés sur le salon a été l'Erle-spider, l'araignée ouverte aux application, démontrant la puissance des applications sur des robots. Il est le premier drone à jambes utilsant ROS et tournant sur 'Snappy' Ubuntu Core. Ce robot intelligent avec un quad-core ARM Cortex-de processeur A7 900 MHz fonctionne sous Linux et intègre nativement plusieurs capteurs à bord. L'hexapode a été conçu pour répondre à la demande croissante des robots en kits pour l'apprentissage, la recherche et le développement tout en étant soumis à de faibles niveaux de régulation.

Maarten Ectors, VP IdO chez Canonical, a déclaré: « Les applications sur l'Erle-spider personnalise ce qu'est et comment vous utilisez votre robot. Venez voir comment notre araignée devient un journaliste en temps réel et diffuse tout ce qu'il voit sur les évènements Live YouTube et écoute Twitter pour obtenir des instructions. Une des nombreuses façons qu'ont les makers de pouvoir facilement personnaliser un dispositif avec des applications ».

Keynote de Mark Shuttleworth

L'événement a également été marquée par une keynote de Mark Shuttleworth, fondateur de Canonical et de la marque Ubuntu. Dans son discours (3 OCT 09:10, Main Hall), Mark Shuttleworth a parlé de la façons dont la plate-forme elle-même prend en charge la commercialisation de nouveaux produits ROS. Canonical a remodelé la plate-forme spécifiquement pour répondre aux besoins des inventeurs introduisant leurs produits sur le marché - en créant « Snappy » Ubuntu Core comme une saveur centrée sur le produit de l'OS populaire Ubuntu. Mark a partagé les objectifs de ce travail et la feuille de route actuelle pour Ubuntu Core, basée sur des entretiens avec des développeurs orientés vers des périphériques existants.

Lien vers la vidéo à venir

IoT World Europe, Berlin, 5 au 7 octobre

Au IoT World de cette année, qui s'est tenu du 5 au 7 Octobre à Berlin, Canonical (Stand n ° 3) a démontré la valeur commerciale de la technologie IdO en partenariat avec deux des entreprises les plus innovantes en robotique d'aujourd'hui.

L'Hybrid Group, Erle Robotics et Canonical vont lancer « L'Internet des Jouets » : une initiative open source qui invite les fabricants de jouets, les hackers, les amoureux de l'IdO et les innovateurs à les rejoindre pour construire la prochaine génération de jouets autour des outils open source comme Cyclon.Js, Gobot, Snappy Ubuntu Core, Snapcraft,ROS, Erle-Drones, Erle-Spiders, etc.

Ron Evans, meneur au sein de l'Hybrid Group dit de l'initiative :

« Le Groupe Hybrid veut que les makers passent du bon temps lorsqu'ils travaillent avec des gadgets et appareils cools. L'Internet des jouets amène la « facilité » et le « fun » au prochain niveau. »

Victor Mayoral, CTO chez Erle Robotics a commenté: « Les robots et les drones sont des machines complexes. Nous voulons que tout programmeur soit en mesure de les contrôler et de les personnaliser facilement et que tout consommateur devrait être en mesure de mettre des applications dessus. Nous espérons de faire de « Snappy » bientôt une réalité ».

« Pourquoi l'IdO devrait être ennuyeux ? Faisons un IdO amusant. L'Open Source va aider quelqu'un qui participer, se connecter et personnalise des jouets avec des applications. Tout le monde est le bienvenu pour nous rejoindre. » a déclaré Maarten Ectors, vice-président de l'IdO chez Canonical.

Au-delà de L' « Internet des Jouets », Canonical à montrer une foule d'autres démos de partenaires comme les Cloudplugs, Cumulocity, Guh, M2MLabs, Dataart/ DeviceHive, etc. Ils seront sur place pour montrer la facilité d'intégration pour toute type de matériel (appareils, capteurs, actionneurs) et des applications standards du domaine de l'IdO (AllJoyn, SCADA, MODBUS, PLC, Bluetooth). Il y a eu également des démonstrations autour de la la facilité avec laquelle les développeurs peuvent intégrer un nuage complexe, le big data et les solutions IdO dans toute application.

Photo: Ron du Group Hybrid monte un canon laser qu'ils ont conçu au dessus d'un Sphero Ollie comme un premier prototype pour l'Internet des jouets.

Version PDF

blogroll

social